السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

souvenir d'enfance 1

موضوع منقول من منتدى "دفاتر"

C’était quand j’avais neuf ans, mon père et moi avions appris que ma mère avait un cancer à l’estomac. Au début, je n’avais pas compris, et puis ma mère m’a expliqué qu’elle devait aller à la clinique, pour se faire retirer un microbe. _ J’allais la voir tous les jours à la clinique, je faisais mes devoirs là-bas, je lui racontais ma journée, puis je rentrais avec mon père. Un jour, elle s’est fait opérer, cela a été dur pour elle. Ma mère était très fatiguée mais notre présence l’aidait à surmonter sa douleur. Elle resta assez longtemps puis, un jour, on rentra à la maison. _ J’étais heureuse ! _ Mais, environ un mois plus tard, les médecins ont découvert que son cancer était revenu. Ma mère dut retourner à la clinique. Elle s’est refait opérer. Cela n’a pas marché, les médecins n’ont pas réussi à tout retirer. _ Un jour, je suis arrivée à la clinique pour la voir, et j’ai été très étonnée de voir tout le monde qui se mouvait devant sa chambre. Il y avait des gens que j’avais dû voir une fois dans ma vie, ma famille, et des amis. Je suis allée voir ma mère dans la chambre, elle était très mal en point, elle n’arrivait plus à parler, ni à bouger, car elle était trop faible, c’était horrible, les larmes me montaient aux yeux et commencèrent à couler. Ma grand-mère me dit de sortir, et me fit comprendre qu’il ne fallait pas pleurer devant elle. _ C’est là que j’ai vu mon père contre le mur, qui pleurait. C’était la première fois que je le voyais en train de verser des larmes. Mon père m’a dit que, ce soir-là, j’irais dormir chez mon oncle, car lui restait à la clinique.

_ Le lendemain matin, ma tante me réveilla. Elle avait les larmes aux yeux, elle me dit que mon père voulait me parler, il était au téléphone. _ Je répondis, il avait une voix douce et sanglotante, mon cœur battait très fort, quand il prononça la phrase qui me fit éclater en sanglots : « Dorothée, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que ta mère ne souffre plus ; et la mauvaise, c’est qu’on ne la reverra plus, car elle est avec les anges. » _ J’ai eu du mal à m’y faire, mais je n’ai pas eu le choix, comme beaucoup d’autres.

28 votes. Moyenne 3.71 sur 5.

Commentaires (10)

1. aziza (site web) 19/06/2012

salam c" aziza bghit ntsajal f had siot ok
ila jat 3la khatrk

2. aziza (site web) 19/06/2012

salam c" aziza bghit ntsajal f had siot ok
ila jat 3la khatrk

3. kattiii 15/06/2012

salamualaykum merci beaucoup Mr Yassine et je vous souhaite une bonne continuation merci encore une fois

4. Islam 17/04/2012

C trop touchant ! J'ai beaucoup aimé, Depuis 2heurs que je suis Assise ,je suis restée bouchbè 'Mà chàa Allah''

5. zineb amine (site web) 11/04/2012

congratulatian ,beau sujet

6. ziko tay3i 19/12/2011

mrc bcp khay yassine lollllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

7. yassine qassemi (site web) 18/02/2011

merci chaimaa. j'attends votre correction. merci encore une fois.
vous dites qu'il y a des fautes, alors veuillez les corriger s'il vous plait

8. chaimaa chourite (site web) 16/02/2011

c très touchant et même qu'il y a des fautes graves au niveau de l'emploie des verbes

9. yassine qassemi (site web) 17/01/2011

merci fatim zehra Alouane pour ton commentaire. je te souhaite bonne chance

10. fatimazohra alouane 15/01/2011

b1 mon maitre yassin kasmi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site