السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

le dernier jour d'un condamné: les figures de style

Quels sont les figures de style exprimées dans les phrases suivantes ?

1. J’ai tremblé, comme si j’eusse pensé à autre chose depuis six heures, depuis six semaines, depuis six mois

2. Lui, prolongeant son rire qui ressemblait à un râle

3. Cet atroce éloge m’a donné du courage

4. La camisole de force, une espèce de sac de toile à voilure, emprisonna mes bras

5. C’est lui qui est bon et moi qui suis mauvais

6. L’intelligence doit abdiquer, le carcan du bagne la condamné à mort

7. Ils m’ont bien gardé, et puis ils ont été polis à l’arrivée et au départ, ne dois-je pas être content ?

8. La porte s’est ouverte avec la rapidité de l’éclaire

9. Non, rien ! Moins qu’une minute, moins qu’une seconde, et la chose est faite

10. Le soleil, le printemps, les champs pleins de fleurs, les oiseaux qui s’éveillent le matin, les nuages, les arbres, la nature, la liberté, la vie, tout cela n’est plus à moi !

11. On suppose qu’il y a de l’air et du jour dans cette boite de pierre (cachot)

12. ma grâce ! Ma grâce ! On me fera peut être grâce.

13. Vêtus des mêmes vêtements pour le soleil à plomb de juillet et pour les froides pluies de novembre

14. Ce bruit sourd de cris que j’entends

15. Une mer de tètes sur la place

16. Pas un regard dans l’œil, pas un accent dans la voix, pas un geste dans les mains

17. Les jours d’exécution, l’hôtel de ville vomit des gendarmes de toutes ses portes

18. C’est monsieur le procureur général, lui ai-je répondu, qui a demandé si instamment (fermement, résolument) ma tête ? bien de l’honneur pour moi qu’il m’écrive

19. Je n’ai qu’une pensé, qu’une conviction, qu’une certitude : condamné à mort

20. C’est du crayon, de la craie, du charbon, des lettres noires, blanches, grises

21. On eut dit des âmes en peine aux soupiraux du purgatoire qui donnent sur l’enfer

22. Le pourvoi, c’est une corde qui vous tient au-dessus de l’abîme

23. Ainsi après ma mort, trois femmes, sans fils, sans mari, sans père ; trois orphelines de différentes espèces ; trois veuves du fait de la loi

24. Avant de m’ensevelir dans cette tombe à deux roues, j’ai jeté un regard dans la cour

25. Ma belle enfance, ma belle jeunesse, étoffe dorée dont l’extrémité est sanglante

26. Je me promenais sous les larges bras des marronniers

27. Il est aussi haut que tu es bas

28. Moi, j’étais là, comme une pierre qu’il mesurait

corrigé:

1. J’ai tremblé, comme si j’eusse pensé à autre chose depuis six heures, depuis six semaines, depuis six mois (comparaison, anaphore, gradation)
2. Lui, prolongeant son rire qui ressemblait à un râle (comparaison)
3. Cet atroce éloge m’a donné du courage (oxymore)
4. La camisole de force, une espèce de sac de toile à voilure, emprisonna mes bras (périphrase)
5. C’est lui qui est bon et moi qui suis mauvais (antithèse)
6. L’intelligence doit abdiquer, le carcan du bagne la condamné à mort (personnification)
7. Ils m’ont bien gardé, et puis ils ont été polis à l’arrivée et au départ, ne dois-je pas être content ? (antiphrase)
8. La porte s’est ouverte avec la rapidité de l’éclaire (hyperbole)
9. Non, rien ! Moins qu’une minute, moins qu’une seconde, et la chose est faite (anaphore, gradation)
10. Le soleil, le printemps, les champs pleins de fleurs, les oiseaux qui s’éveillent le matin, les nuages, les arbres, la nature, la liberté, la vie, tout cela n’est plus à moi ! (énumération)
11. On suppose qu’il y a de l’air et du jour dans cette boite de pierre (cachot) (métaphore)
12. ma grâce ! Ma grâce ! On me fera peut être grâce. (répétition)
13. Vêtus des mêmes vêtements pour le soleil à plomb de juillet et pour les froides pluies de novembre (antithèse)
14. Ce bruit sourd de cris que j’entends (oymore)
15. Une mer de tètes sur la place (hyperbole)
16. Pas un regard dans l’œil, pas un accent dans la voix, pas un geste dans les mains (anaphore)
17. Les jours d’exécution, l’hôtel de ville vomit des gendarmes de toutes ses portes (personnification)
18. C’est monsieur le procureur général, lui ai-je répondu, qui a demandé si instamment (fermement, résolument) ma tête ? bien de l’honneur pour moi qu’il m’écrive (antiphrase)
19. Je n’ai qu’une pensé, qu’une conviction, qu’une certitude : condamné à mort (gradation)
20. C’est du crayon, de la craie, du charbon, des lettres noires, blanches, grises (énumération)
21. On eut dit des âmes en peine aux soupiraux du purgatoire qui donnent sur l’enfer (comparaison)
22. Le pourvoi, c’est une corde qui vous tient au-dessus de l’abîme (métaphore)
23. Ainsi après ma mort, trois femmes, sans fils, sans mari, sans père ; trois orphelines de différentes espèces ; trois veuves du fait de la loi (anaphore)
24. Avant de m’ensevelir dans cette tombe à deux roues, j’ai jeté un regard dans la cour (métaphore)
25. Ma belle enfance, ma belle jeunesse, étoffe dorée dont l’extrémité est sanglante (anaphore, gradation, métaphore)
26. Je me promenais sous les larges bras des marronniers (personnification)
27. Il est aussi haut que tu es bas (antithèse)
28. Moi, j’étais là, comme une pierre qu’il mesurait (comparaison)

169 votes. Moyenne 3.32 sur 5.

Commentaires (50)

1. Hasna 12/12/2016

Dans la phrase numéro 4 ne peut-on pas dire qu'il y a également une personnification ?

2. allah aukbar 16/11/2016

AAAAAAAAAAAAALLLLLLLLAAAAH WAKBAAAAAR

3. asma (site web) 16/06/2014

est -ce que dans cette phrase un métaphore ou bien hyperbole !!! "l’espérance vint rayonner en moi " s'il veut plait je veux la raiponce maintenant !!

4. maryame 26/12/2013

s'il vous plait je veux la réponse de cette question: les figures de style(chapitre 1)

5. kawthar 06/01/2013

merci bcp

6. chadi shfayni 20/12/2012

s'il vous plait je veux la réponse de cette question: les figures de style(chapitre 3)

7. nour 03/10/2012

s'il vous plait je veux la réponse de cette question' quel est l'ordre de la description "ch:37 et la figure de style

8. New Era Hats Cheap 05/07/2012

merci

9. zineb et hanan (site web) 16/06/2012

merci bcp poure cette page pui me donne plusieure information

10. zineb et hanan (site web) 16/06/2012

merci bcp poure cette page pui me donne plusieure information

11. Israa habibi 16/06/2012

Merci beaucoup <3

12. Nayiita 15/06/2012

Uiii t''as raison on peut dire qu'il y a une personnification :)

13. mirna (site web) 13/06/2012

c'est tres joili manific (tbarkalah a3lik) merciiiiiiiiii

14. soma (site web) 12/06/2012

merci bcp pour cette page

15. lina (site web) 10/06/2012

merci bien

16. linna (site web) 10/06/2012

merci bien

17. lina (site web) 10/06/2012

merci beaucoup <3<3<3 j'ai benheur

18. hind (site web) 09/06/2012

merci beaucoup pour cette page

19. ahlem tou 07/06/2012

merci bien

20. marwa (site web) 07/06/2012

merci pour cette page

21. asmaa 06/06/2012

merci b1 pour ce soutien

22. Anonyme 06/06/2012

Concernant cette phrase "La camisole de force, une espèce de sac de toile à voilure, emprisonna mes bras." N'y a-t-il pas de personnification aussi, dans le "emprisonna" ? Parce que j'ai un doute tout à coup T_T

23. siham 05/06/2012

En fait, j'ai remarqué qu'on n'a pas mentionné un côté très inmprtant dans la figure de style suivante :" Ma belle enfance, ma belle jeunesse, étoffe dorée dont l’extrémité est sanglante (anaphore, gradation, métaphore)"
c'est qu'on a oublié carrément qu'il y a une antithèse à souligner et qui me semble etre très importante dans la mesure où elle souligne le contaste entre un passé sublime "étoffe dorée" et un présent bas, grotesque, et infâme "l'extrémité de l'étoffe dorée est sanglante". voila et excusez mon intrusion.

qassemi yassine

qassemi yassine Le 05/06/2012

oui, vous avez tout à fait raison. merci infiniment

24. khadija 03/06/2012

se sont très importants ....s'il vous plait monsieur on a besoin de la corriction

25. khadija 03/06/2012

Merci mais je veux la correction ....

26. bouzid khalid 03/06/2012

merci beaucoup pour cette page

27. yassine (site web) 02/06/2012

mrc pour cette page

28. hind 02/06/2012

j'aime bcp mais nous sommes besoin aux reponses

29. dàisy méry smile (site web) 31/05/2012

mrc bcp pr votre efforts , c'est un trés bon travaille mais où sont les réponse !!!!!!!

30. Basma (site web) 29/05/2012

c'est quoi la réponse pour la figure numéro 18? Merci bcp

qassemi yassine

qassemi yassine Le 30/05/2012

antiphrase (= dire le contraire de ce qu'on pense)

31. eloualad 24/05/2012

cet exemple et bn mais il faut plz des reponses s il vous plait..

32. najia nona (site web) 16/05/2012

merci beaugoup de cette page

33. najia 16/05/2012

merci beaucoup pour cette page

34. HANAA (site web) 30/04/2012

MIRSI POUR CET PAGE

35. ihssan (site web) 25/04/2012

merci pour cette page ces un excellent travail

36. Iman 22/04/2012


Où nous trouver des réponses

37. 9trato nada 17/04/2012

je remercie tous qui aide pour fair cette page mrc b.............qp et surtout yassin

38. hoda (site web) 17/04/2012

mrc bcp et je suis tres heureuese

39. bilal tahiri (site web) 14/04/2012

merci bcp pour cette page

40. asaad 10/04/2012

merci pour cet page et j espére que tout les eléves réusite

41. mohamed ben channouf 04/04/2012

merci bezaf .

42. maryam 03/04/2012

mrc mrc bcp pour cette page

43. bilal ahindi (site web) 30/03/2012

Tout d'abord je vous remercie d'avoir élaborer cet excellent travail comme je souhaite que les apprenants en tirent profit

44. hatim mejaout (site web) 26/03/2012

je te souhaite une bonne réusite

45. wijdàne él khoubàl (site web) 25/03/2012

merci bq pour cette page

46. abdelouahd bamadi 20/03/2012

merci .je souhaite la réussite à tous les amis et tous les éleves de maroc

47. zineb znouba (site web) 19/03/2012

merciiiiiiiiiiiiiii bcp.........je souhaite la réussite à tous les élèves de 1ère année BAC.

48. yassine bhita 25/02/2012

le site et bon et facile merci m.Yassine l3aaaaaz et j espère une régionale dans cette année facile pour continuer les études.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site