السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

mon image

1) Ma mauvaise image parle contre moi (la première demande d’augmentation dans le bureau de mon patron) :

-« monsieur Michel veut vous voir, monsieur le directeur »

-« faites-le entrer »

Michel, c’est moi, et il n’y a pas de quoi être fier. Je suis là, debout devant lui, planté comme un artichaut. Il est assis derrière son bureau. Je ne me sens pas très à l’aise du tout, je me gratte deux fois la gorge. Le voila  qui se lève, me tend la main….j’ai les mains moites ! Il va s’en apercevoir ! Pas le temps de les essuyer, je lui donne juste le bout des doigts. Pour lui, ça va, il est chez lui, il s’installe dans son grand fauteuil. D’un geste, il m’invite à m’asseoir. Ouf ! C’est tout de même plus facile assis que debout. Tiens ! Je n’avais pas remarqué qu’il était si grand. Bon ! Je croise les jambes ou pas ? Et mes pieds, où sont-ils, mes pieds ? je les ai passés en dessous, accrochés à ceux de ma chaise de bébé. C’est intelligent ! je n’arrive plus à les sortir de là. Et cette poignée de doigts qui s’agitent machinalement ? Et ….j’ai des petites bêtes partout ou quoi ?

-« je vous écoute », dit-il

C’est à moi de parler, je commence par quoi ? Il s’impatiente et il ajoute : « alors ? Que puis-je faire pour vous ? »

J’ai l’impression de passer une visite médicale. Je lui ai dit : « je souhaitais vous voir ». « Eh bien, vous me voyez », dit-il

Qu’est-ce que je fais ici ? Maintenant je ne peux pas lui dire que je me suis trompé de porte, que j’ai pensé c’étaient les toilettes,….je me gratte la gorge deux fois et : « je suis venu pour demander une augmentation monsieur le directeur »

-« une augmentation de quoi ? », dit-il

Il le fait exprès ou quoi ? Une augmentation de quoi ?! Il me prend pour un idiot. Voila c’est ça, je dois avoir l’air d’un idiot, alors il me prend pour un idiot. Je le savais et il l’a vu. Je…..mais qu’est-ce qu’il fait maintenant avec la tête plongé dans le tiroir, il cherche quoi ? Il vient de sortir un petit mouchoir, il enlève ses lunettes et commence à les nettoyer…il ne doit plus me voir sans ses lunettes ! Je suis sûr qu’il ne me voit plus, ça m’encourage à poursuivre : « de salaire monsieur, une augmentation de salaire »

Son geste s’est accéléré. Il ne nettoie plus ses lunettes, il les remet, j’attends sa réponse, il commence à me regarder, je lui souris d’un sourire jaune, sa bouche reste sans sourire, il m’a dit brusquement : « oh, je suis franchement désolé, vous n’êtes bien chez nous. Vous voulez nous quitter ! Savez-vous que nous regretterons ». Quand j’ai rouvert les yeux, il avait déjà ouvert la porte, et il m’a dit : « c’est pas la peine de passer par votre bureau, ne vous inquiétez pas, nous vous ferons porter vos affaires personnelles chez vous dès demain. Et encore bonne chance à vous ». je crois que j’ai dit « merci ». Dans le couloir, j’ai rencontré mon ami Paul. Il m’a dit : « ça va, toi ? », cette fois-ci je ne me suis pas gratté la gorge : « ça va très bien, je viens de jeter ma démission à la figure du patron »

2) Ma bonne image parle de moi :

-« monsieur Michel veut vous voir monsieur le directeur »

-« faites-le entrer ! »

Michel, c’est moi. J’entre d’un pas décidé dans son territoire personnel, il est là derrière son bureau. Il n’a pas levé la tête. Il fait sembler d’être occupé, pour ne pas me regarder, pour me laisser en zone publique. Je le connais, c’est un truc pour rendre les autres mal à l’aise. Aucun problème pour moi, j’avance vers son bureau pour passer en zone sociale.

-« bonjour monsieur le directeur », et je lui tends une main franche, le bras dans toute sa longueur pour aller le chercher dans sa zone personnelle. Il lève la tête et me donne une main moite

-« excuse-moi, dit-il, j’étais sur un dossier qui…. », C’est lui qui commence par s’excuser. Il ne va tout de même pas me laisser debout ! D’un geste pointeur, je lui montre le fauteuil qui est à coté de moi en souriant

-« oui, oui, je vous en prie, asseyez-vous »

Je m’installe dans ce fauteuil qui est plus bas que le sien. On dirait que le directeur est un petit grand homme qui voudrait bien prendre la hauteur d’un dominant. Ce n’est pas grave. Je ne m’appuie pas dans le fond du mien, je reste droit en avancée sur le siège, les pieds bien plantés au sol dans une posture en extension. Je suis prêt. De son coté, il était dans une posture en contraction, il me regarde par-dessus ses lunettes

-« j’ai demandé à vous voir », dis-je

-« eh bien, vous me voyez ! », dit-il

Visiblement, il est content de lui. Il est persuadé que cela va me déstabiliser. Je le regarde droit dans les yeux en souriant. Je vois que mon regard directif le gène. Son petit sourire moqueur s’efface lentement. Je poursuis : « pour vous demander une augmentation »

-« une augmentation de quoi ? » dit-il. Je lui réponds : « une augmentation d’heures de travail ». J’ai prononcé cette phrase en gardant un air sérieux et une voix calme

-« et de combien souhaitez-vous être augmenté ? »

-« 30% me parait raisonnable »

-« combien ? »

-« 30% »

-« vous ne vous rendez pas compte. C’est impossible…. »

-« oh si, si monsieur le directeur, je me rends compte et je comprends très bien votre refus. C’est pour cela que j’ai demandé à vous voir, je ne voulais pas adresser ma démission sans vous avoir vu. Avant de vous quitter, je tiens à vous présenter, à vous et à cette société, tous mes vœux de prospérité ». Je me suis déjà levé, je me dirige vers la porte d’un pas décidé. –« attendez, attendez ! Vous n’allez pas me faire ça. Vous savez que nous avons besoin de vous ici. Vous êtes un homme volontaire, sur de lui…. », Il poursuit : « ….alors, nous allons voir….parce que….peut-être….oui, bon, heu…c’est d’accord ! Mais n’en parlez pas…. »

Je lui tends une main chaleureuse

Je crois bien qu’il m’a dit : « merci »

C’était il y a cinq ans….aujourd’hui, je suis président-directeur général et derrière mon bureau, je nettoie mes lunettes

6 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. nina in 24/01/2013

merci vraimeny vous etes a hauteur

2. cherradi naoufel 07/01/2013

merci

3. yassinekasmi (site web) 04/10/2012

merci soeur Siham pour votre commentaire et pour votre visite. vous pouvez entrer sur le site de "ibtissama" pour les télécharger
http://www.ibtesama.com/vb/showthread-t_227123.html

4. Siham El amraoui 03/10/2012

Monsieur Quassimi Tu peux nous donner des Livres de DR : Ibrahim Fiki pour les télécharger . Merci

Ajouter un commentaire

السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×